Archive pour mars, 2011

Cantonales 2011…Synthèse

Pouvait-on s’attendre à autre chose que la victoire d’Henri Chanut comme nouveau conseiller général du canton ? La réponse est non. Pourquoi ? Il est clair que la politique désastreuse menée par le gouvernement ne pouvait qu’amener un retour en force de la gauche. Car même si ce ne sont que des élections cantonales, les français voulaient à cette occasion envoyer un avertissement à la droite. C’est chose faite. A noter que la gauche avait apelé les français à se mobiliser pour le second tour contre l’abstention record du premier tour (55,63 %). A mon avis, vu l’abstention du second tour (55,15 %), le message n’est pas vraiment passé, car les français en ont vraiment ras le bol que ce soit à droite ou à gauche.

Concernant notre commune de Pulnoy, Henri Chanut est arrivé en tête face à Catherine Krier qui malheureusement a payé les erreurs de la politique actuelle. Est-ce aussi un avertissement concernant la politique de notre maire Gérard Royer ? La gauche va-t-elle percer aux prochaines municipales de 2014 et s’octroyer un fief jusqu’alors imprenable ? Rendez-vous dans 3 ans.

 chanut.jpg

Notre nouveau Conseiller Général

Cantonales 2011…second tour 27 mars

La gauche s’est réveillé un peu tard, il est vrai, mais avec des atouts. Ainsi, les derniers tracts ont été distribués vendredi soir. Faut-il voir là une avancée majeure de la gauche ? Je ne crois pas, mais ce qui pourrait jouer en leur faveur, ce sont les dissensions entre l’UMP et le FN. Oui, je sais, Catherine Krier est la candidate du Parti Radical, soutenue par Gérard Royer, Maire de Pulnoy, et Jean Louis Borloo , ancien ministre. Donc une droite divisée à mon avis. ce qui va entraîner une victoire certaine de Henri Chanut, Maire de Seichamps, comme conseiller de notre canton. Bon, 15h00, il est temps que je me rende au bureau de vote. C’est un devoir de voter même si j’en connais la finalité.

Cantonales 2011…..La gauche se réveille

Il était temps pour certains de faire distribuer leurs  tracts en cette journée ensoleillée mais froide du lundi 7 mars. D’un côté, Henri Chanut, Maire de Seichamps pour le PS, de l’autre Jean Louis Bourgatte pour le Front de Gauche, alliance de différents partis de gauche dont le PC. Pour les programmes, pas la peine de les lire, c’est du baratin qui ne veut rien dire, ça remplit les pages à défaut de remplir les urnes. D’ailleurs si on se donne la peine d’esquisser un mouvement oculaire en direction des tracts, on s’aperçoit bien vite que ce qui est écrit, on le sait déjà. Pour les prévisions, c’est comme la météo, on annonce soleil et il pleut, pas la peine de sortir de Prépa pour comprendre que la politique c’est pareil, de grands discours et au final, le contraire de ce qui a été annoncé.

De grands changements vont avoir lieu, oui d’accord mais quand ? Le temps que l’équipe se mette en place, on arrive  à l’échéance des prochaines élections. Alors évidemment, la gauche lance qu’elle va redresser la barre mais qu’il lui faut du temps, le bateau tangue et tout chavire. D’ailleurs si on se souvient des nombreuses grèves suite aux retraites, on s’aperçoit que rien n’a changé pour autant, la droite a été ferme à ce sujet et ce ne sont pas les grèves à répétition qui ont changé quelque chose. De l’argent perdu pour les grévistes, une mobilisation qui s’est essoufflé faute de participants et tout est tombé à l’eau. Où se trouve la bouée de sauvetage ? Au PC (Poste Central) ou au PS (Poste de Secours). J’allais oublié la candidate de Cap21 Frédéric Dallé, dont je viens d’apprendre l’existence. Sûrement un tract écolo avec du papier recyclé, ça au moins c’est un beau geste pour l’environnement. Ou pas de tract du tout, pourquoi pas, c’est encore plus écolo, pas de papier, pas d’encre, pas de pollution. 

Mais revenons, si vous le voulez bien, à nos tracts. Ben il était temps quand même de se manifester, Messieurs de la gauche. Les élections cantonales, c’est le 20 et 27 mars. Votre concurrente de la droite, Catherine Krier, conseillère municipale de l’opposition à Seichamps a pris de l’avance. Comme le disait si bien Jean de la Fontaine, rien ne sert de courir, il faut partir à point. Et non à brides abattues pour essayer de la rattraper. Mais regardez, elle va passer la ligne d’arrivée. C’est ce qui pourrait arriver et c’est ce qui s’est passé à Pulnoy aux élections municipales, la gauche s’est réveillée trop tard, bien trop tard. D’ailleurs, mis à part les quatre élus de l’opposition dont Nadine Goudout, remplaçante d’Henri Chanut, et leurs quelques lignes dans la publication Pulnoy en bref, la gauche s’est sûrement perdue quelque part. J’espère que nous la retrouverons bientôt, il serait dommage de perdre un parti si cher à quelques uns de nos concitoyens. D’ailleurs, j’ai déjà ma petite idée sur le résultat probable des prochaines élections présidentielles et municipales. Nous y reviendrons en temps voulu. 

Non je ne défends pas la droite, chacun des partis a ses chances, droite ou gauche. Simplement j’estime que la droite a une longueur d’avance sur une gauche qui se cherche encore. Ce sera aux électeurs de faire la différence. Bonne chance à tous les candidats et bon vote à tous.

urne.jpg

Le geste que tout citoyen français devrait accomplir

ouvrir les yeux |
soulrebel |
Pluri'Elles pour la parité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sexagénaire cherche emploi
| le contre pouvoir
| Le Monde et l'argent....