• Accueil
  • > Archives pour janvier 2012

Archive pour janvier, 2012

Janvier 2012 – Les voeux de M. le Maire

De notre correspondant local.

Que de monde en cette soirée du 19 janvier 2012 au centre socioculturel de Pulnoy à l’occasion des vœux de M. le Maire. M. Royer a voulu rassembler la gauche et la droite. Henri Chanut, maire de Seichamps et conseiller général, Laurent Hénart, député de Meurthe et Moselle, et bien d’autres personnes invitées.

On notera tout de même la présence des quatre conseillers d’opposition de Pulnoy. Sages comme des images, le verre à la main, rien de tel pour se mettre entrain. Il est vrai que l’on ne les entends pas beaucoup lors des conseils municipaux. C’est un peu normal, ici à Pulnoy, la gauche n’est jamais passée. Il faut être représentatif de son parti, motivé, confiant pour l’avenir. Or certains ont baissé les bras. Ce n’est pas de cette façon que l’on devient constructif. Ce n’est pas en notant les erreurs des autres que l’on peut avancer. Il faut des idées nouvelles, créatrices. Critiquer la droite est facile mais en sera-t-il mieux avec la gauche ?

Dans ce genre de cérémonies, quelle est la véritable motivation ? Est-ce le discours de M. le Maire ou l’apéritif dînatoire qui suit ? Comme à son habitude, M. Royer nous a gâtés. Pain surprise, toasts, réductions chaudes, macarons, meringues, tuile aux amandes et Crémant d’Alsace (Jus d’orange et eau également). Moi je ne me pose pas de questions à savoir si ce sont nos impôts locaux que nous dégustons, d’ailleurs pour tout vous dire, il ne restait presque rien après la vague dégustatrice et certains ne sont pas repartis les mains vides.

C’est cela les apéritifs dînatoires,  on voit beaucoup de monde, on discute avec des personnes que l’on ne connaît pas, mais surtout on stationne près du buffet. Alors me direz-vous, est-ce une façon détournée de faire campagne ? Pourquoi pas. Et cela reste justifié. Quand par exemple, lors d’un repas dansant, le menu n’est pas des plus alléchant, on reste déçu et on se dit que l’on ne reviendra plus.

La qualité d’une cérémonie telle que celle-ci peut influer sur nos idées. Et M. Royer le sait et il a raison. On sait que le français est amateur de bonne chair, c’est sa première préoccupation. La politique, cela vient après. A votre avis, pourquoi y-a-t-il des déjeuners à l’Elysée ?

A mon tour de vous souhaiter à tous, une bonne et heureuse année 2012, surtout en matière de santé.  Mens sana in corpore sano (Un esprit sain dans un corps sain). Les élections présidentielles se profilent à l’horizon, que vous soyez de gauche ou de droite, une seule alternative, allez voter, c’est un devoir civique.

ouvrir les yeux |
soulrebel |
Pluri'Elles pour la parité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sexagénaire cherche emploi
| le contre pouvoir
| Le Monde et l'argent....