• Accueil
  • > Elections municipales 2008

Elections municipales 2008

Rétrospective des pages éditées lors des élections municipales de Pulnoy de 2008 où j’ai désigné avec succès le vainqueur.

Les tracts de l’espoir

Eh oui, tout arrive. 2 tracts en 2 jours inondent nos boîtes aux lettres. Il était temps de se réveiller même si les roses sont fanées. Un premier tract vert, couleur de l’espoir, nous informe qu’une équipe volontaire et d’ouverture, se risque à se présenter aux municipales de 2008, qui plus est Centre Gauche. La gauche socialiste se recentre, se centre ou se cherche enfin cela devient assez compliqué pour les néophytes que nous sommes. Enfin, nous verrons quelles sont leurs promesses. Oui, mais bon, personne ne s’est présenté avec une liste forte depuis 1983.  Quelques alliances ont eu lieu, droite et gauche, main dans la main parfois, mais sans détrôner l’actuelle municipalité. J’ai rien noté de vraiment concret dans leur texte, bien rédigé par contre et sans aucune faute. Cela sent des auteurs issus de l’éducation nationale. Le second tract est rose, devinez pourquoi ? Cela nous met dans une ambiance plus politisée. Je ne vais pas m’étendre sur le texte, quoique j’estime que le dit texte est écrit assez petit et n’est peut être pas lisible par tous. Pulnoy Rassemblement, ça sonne bien. cela peut être aussi Rassemblement Pulnoy. Cela me dit quelque chose et vous ? Je reviens quand même sur le City Stade. Je pense que vu la vétusté et la dégradation volontaire de certains équipements ludiques destinés aux enfants, je trouve normal que ceux-ci soient construits ailleurs dans un lieu protégé.  La jeunesse c’est un des thèmes récurents du PS. Carence d’équipements ludiques et sportifs, laissez moi rire Messieurs. On trouve assez d’associations  sur le secteur qui proposent des activités sportives et ludiques destinées à la jeunesse pulnéenne. Je pense que le débat ne se situe pas à ce niveau mais plutôt à celui de la motivation. De plus, beaucoup d’entre nous pratiquent un sport à l’extérieur de Pulnoy. Non pas que ce sport n’existe pas à Pulnoy, mais simplement parce que c’est leur choix.

Citoyennes, citoyens… 

Tout étonné je suis. Dans cette même journée, je tombe sur un article relatif à la nouvelle liste du maire sortant et par réflexe, je tape sur mon clavier « municipales pulnoy » et là, j’aboutis sur le site de Pulnoy rassemblement (rassemblement de gauche et d’ouverture). J’apprends que d’autres tracts ont été distribués en novembre, décembre et janvier. Je ne dois pas être répertorié dans leurs distribution, puisque ma boîte aux lettres est restée muette à ce sujet. Ces personnes auraient-ils boudés celle-ci ? Je n’ai pas eu de chance en cette fin d’année, car je pensais avoir des illuminations de Noël dans ma rue. Que nenni. Remarquez, dans certaines rues, c’était plutôt illuminations années 50, à croire que c’est acheté au rabais. 1 ampoule sur 2 qui fonctionne, cela fait moins de frais aux contribuables que nous sommes.

A propos des années 50, je découvre l’affiche rétro du leader de l’opposition sur leur site. En noir et blanc comme celle qui s’était présentée aux présidentielles, j’ai déjà oublié son nom mais elle, elle n’a pas oublié les 20 euros que je lui ai filé pour sa campagne. Quand on voit le coût du maquillage de cette dame, ça fait cher le rouge à lèvre. Plutôt rose d’ailleurs. Ca serait bien en cas d’échec, que les gens soient remboursées. Faut pas rêver. Je reviens à cette affiche de Pulnoy Rassemblement. Noir et blanc, c’est sûrement moins cher que la couleur et en plus, vu le nombre de panneaux à Pulnoy, c’est pas la peine d’en imprimer beaucoup.  Et puis surprise, je la découvre en couleurs sur  les panneaux électoraux. Peu importe la couleur, ce qui compte, c’est le message qui s’en dégage. Ben, moi je trouve que cela fait un peu vieille France, cette affiche, c’est peut être la nostagie des années 50, le communisme, etc…Cela pourrait représenter certaines valeurs perdues, et puis ces objets, un encrier, un porte plume, et cette attitude très maître d’école….cela devrait dégager une certaine sincérité. Attention aux coups de baguettes du maître. C’est peu être cela qui nous attend. Aux électeurs de faire la différence, car à Pulnoy, pourquoi élire un nouveau maire puisque de toute façon le maire actuel gardera sa place. En fait, le maire sortant, c’est un symbole de réussite, qui malgré vents et marées, ne sera pas détrôné en 2008. Et même si je n’apprécie pas toujours ses propos, j’en apprécie ses qualités morales. Difficile à déloger surtout avec des arguments de l’opposition que je qualifierai de  bouts de ficelle. Un de vos thèmes récurrents, c’est le golf. Le golf, ce n’est pas un sport qui est réservé à une certaine élite de la population comme vous le pensez et de plus, il n’est pas plus cher que d’autres sports genre tennis, équitation et j’en passe. Enfin, je préfère une extension du golf que  des immeubles. 

Pour finir, il ne faut pas être devin pour savoir de toute façon que les dés sont joués parce que  la majorité des Pulnéennes et Pulnéens ont eu toujours foi en leur maire. Et rien n’y changera. C’est comme ça. Cela ne s’explique pas. Pour vivre heureux, vivons couchés et bienvenue dans notre ville dortoir comme vous dites si bien.

Droit de réponse

Pourquoi me direz-vous ? Me serais-je trompé ? Premièrement, il est difficile de critiquer ce qui n’est pas critiquable. Deuxièmement, quand on s’engage dans des élections municipales, on doit préparer le terrain auparavant. Ce n’est pas en quelques mois que l’on réunit 27 personnes de même tendances politiques et que l’on établit un bon programme. Ce ne sont pas non plus  quelques tracts distribués par ci, par là, qui changeront la donne. L’image du maire sortant est bien ancré dans tous les esprits. C’est cela qui fera aussi la différence aux municipales. Peu importe que les électeurs soient de droite ou de gauche. Il a réussi ce challenge d’être toujours présent et à l’écoute des pulnéens. Même moi.

Quand je m’avance sur le résultat des élections, ce n’est pas par hasard et je ne suis pas pour autant devin mais en symbiose avec la réalité. A propos et pour clore cet article, je voudrais signaler que même si je n’ai pas eu les tracts  de Pulnoy rassemblement, j’en ai pris connaissance sur leur site. Quand à mon anonymat, il n’est pas d’inspiration personnelle. Je pense qu’à partir du moment où vos talents ne sont plus appréciés, que vous n’êtes plus le bienvenu dans quelque parti que ce  soit et que l’on vous place dans le placard afin de vous oublier, alors oubliez mon identité, messieurs les censeurs. D’ailleurs, je ne suis plus que le reflet de moi-même et de mes pensées vagabondes. Mais je n’en suis pas moins citoyen pulnéen et électeur. Je n’ai pas de conseils à donner à qui que ce soit, car dorénavant, je veux rester neutre et en dehors de toutes polémiques politiques. Et puis d’ailleurs, qui m’écouterait ? Je préfère rester dans l’ombre. Ce blog n’a d’ailleurs pas été conçu pour faire pencher la balance aux municipales, mais en aurait-il seulement la prétention ?

La guerre des tracts

9 Mars 2008 – Parcours d’un citoyen

  1. bill beaubill beau

    9 mars, 2008 | 16:28

    Pour moi c’est fait depuis 15h30,et résolument impossible de voter pour l’UMP (masqué) ROYER !

Résultats des élections municipales de Pulnoy

 Inscrits : 3650

Exprimés : 2352

Pulnoy Rassemblement : 821

Vivre Pulnoy Ensemble : 1531

Soit 23 sièges pour la liste du  maire sortant, M. Royer et 4 sièges pour l’opposition.

commentaires

  1. royer

    royer

    15 mars, 2008 | 19:29

    J’ai attendu la fin de cette consultation électorale pour vous donner mon point de vue. J’ai beaucoup apprécié votre honnêteté intellectuelle, votre humour et votre intérêt pour notre ville.
    J’ai aussi aimé vos talents d’écriture.
    Nous ne sommes pas du même bord dites vous. En êtes vous si sure?.Votre gauche et ma droite humaniste(Parti radical)sont elles si éloignées. je ne le pense pas. En tout cas, vos textes ont apportés de la fraîcheur et du bon sens dans les échanges et cela n’a pas de prix. Merci d’avoir pris la peine de vous exprimer. Je n’ai pas réussi à mettre un nom à vos textes, même si j’ai un doute. Bien à vous. Gérard Royer

Synthèse électorale 

Une avalanche de tracts de la liste de gauche et d’ouverture, c’est tout ce que je retiendrai de cette liste qui n’avait qu’un objectif, faire tomber le maire sortant à coups de critiques. Ce n’est pas de cette façon que l’on mène une campagne positive. Je vous avais prévenu de votre défaite et j’avais prédit la réélection de M. Royer. En fait, vous semblait-il probable que vous alliez passer en force, Messieurs de la gauche ? Saviez-vous que les chances étaient minimes face au maire sortant. On ne détruit pas un édifice en un jour, encore moins une institution, car oui, il est vrai que M. Royer est une véritable institution à lui tout seul. S’il a déjà mené avec brio des combats politiques, je pense qu’il a mené aussi d’autres combats plus personnels et je tiens à le remercier pour son commentaire qui me va droit au cœur.

Pulnoy n’est jamais passé à gauche, malgré toutes les tentatives effectuées. Pourquoi ? Encore une fois je le dis et le répète, on ne prépare pas une liste trois mois avant les élections. C’est ce qui s’est passé à chaque fois pourtant. Pulnoy, c’est encore, malgré la modernité, une ville qui se trouve à l’écart de Seichamps et Saulxures les Nancy. Nous sommes encore assez prêts de la ruralité de nos campagnes environnantes. Alors ? Pulnoy restera-t-il un de ces bastions de droite ? Seul l’avenir nous le dira. D’ailleurs, j’ai déjà quelques idées concernant le prochain maire. Si j’avais un conseil à vous donner et que vous m’écouteriez, Messieurs de la gauche, ce serait le suivant : plutôt que de critiquer, ne serait-il pas plus constructif de rallier une cause, plutôt qu’une idée ? Bon je vous laisse, je vais m’oxygéner les neurones du côté du golf.

(Finalement, je crois que je suis rentré chez moi).

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

ouvrir les yeux |
soulrebel |
Pluri'Elles pour la parité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sexagénaire cherche emploi
| le contre pouvoir
| Le Monde et l'argent....