Croire au changement, illusion ou réalité ?

Rester dans l’ombre d’un simple commentaire ne pouvait à notre avis avoir lieu, surtout venant de M. DEVITERNE. Nous lui laissons  donc la parole, preuve que nous n’agissons sous aucune étiquette politique. Mais avant, il nous faut  préciser que M. DEVITERNE, dans son commentaire s’adresse à une personne qu’il suppose être à l’origine de l’article « Les valeurs de gauche…). Nous reconnaissons  que cette personne collabore à notre blog, mais il ne nous appartient pas de la nommer, sauf sur son accord explicite. N’oubliez pas, M. DEVITERNE, que cette personne avait prédit le réélection du maire sortant, M. ROYER, en 2008 ainsi que l’élection de M. CHANUT, comme conseiller général en 2011.

« Vous reprenez votre plume pour, une fois de plus, développer quelques pauvres arguments que vous croyez puissamment destructeurs alors qu’ils ne sont que reproduction des éternelles rengaines de fin de campagne : des arguments fallacieux qu’utilisent ceux qui sont à court d’arguments sérieux, ceux qui sont à court de projets ou contre-projets crédibles !

Cela me donne l’occasion d’expliquer notre démarche à vos éventuels lecteurs.

Vous dites « faire appel à la famille », « dans la précipitation ». Sachez qu’il n’y a pas eu le moins du monde « précipitation », la constitution de notre liste s’étant faite tout au long des dix derniers mois, sur la base de critères précis en termes d’engagement (disponibilité, valeurs), de représentativité des Pulnéens (quartiers, tranches d’âge, milieux socio-professionnels), de compétences (avec leur nécessaire diversité permettant une bonne répartition sur les diverses fonctions à pouvoir dans un conseil municipal efficient). Tout ceci dans un strict respect de ce que permet la loi, mais aussi le bon sens. Le critère « compétences » l’a toujours emporté sur l’inconvénient d’apparence de l’appartenance à une même famille (à condition bien sûr d’être dans le respect de la loi sur le sujet). Les équipes municipales passées sur Pulnoy ne s’en sont d’ailleurs jamais privé et nous ne leur avons jamais reproché.

Vous dites que nous nous limiterions à « engager un dialogue avec la population seulement à cette occasion (les municipales) ». Vous n’êtes pas sans connaître la réelle teneur de notre engagement auprès des Pulnéens a u cours de ces 6 dernières années de mandat de conseillers, et ceci malgré les faibles effectifs (4 conseillers sur 27) que nous ont octroyés les sévères règles de la démocratie (15% de conseillers pour 35% d’électeurs).

Vous dites « antipathie pour le golf » : nous n’avons rien contre le golf actuel ! mais trouvons stupide, irresponsable et irrespectueux des Pulnéens d’engager leur dépouillement des derniers hectares disponibles pour la « satisfaction » d’une infime minorité d’entre eux et de l’égo d’un de leurs représentants dont ce projet de 2e golf « serait le bébé » (dixit la candidate tête de liste de cette équipe en réunion publique), envers et contre tous. Vous ajoutez qu’ « on nage en plein délire » lorsque nous avançons le projet d’infrastructures communautaires telles que piscine, patinoire et salle de sport, en en invoquant le coût de construction et de fonctionnement. Ceci certainement pour inquiéter inutilement les Pulnéens et leur laisser croire qu’ils seraient seuls à supporter ces coûts ! propos là encore des plus fallacieux, puisqu’il s’agit bien évidemment de projets communautaires, supportés bien évidemment par la communauté urbaine à laquelle nous aurions pour une fois le privilège d’appartenir : c’est aussi ce que nous appelons « investir toute notre place au sein de la communauté urbaine » au service de TOUS les Pulnéens !

Permettez-moi enfin de laisser au rayon de votre incapacité à trouver des arguments sérieux, vos analyses et interprétations de résultats de sondage nancéiens, d’images de tract et de qualité de papier de nos supports de communication, pourtant modestes mais respectueux de tous les Pulnéens. Oui, ces derniers sont bien l’image de la politique que nous souhaitons mener à Pulnoy : une politique respectueuse de tous, une politique pour tous et avec tous, une politique pour « la ville de TOUS les Pulnéens » ! »

Les valeurs de gauche…

De notre correspondant local :

Il est clair que les candidatures n’ont sûrement pas été au rendez-vous et qu’il a fallu faire appel à la famille à en croire les candidats présentés : CREUSOT Martine et Gérard, MILLOT Gilles et Elodie, HAUSERMANN Patrice, Bernadette et Cyrille.

C’est là que l’on se rend compte encore une fois de la précipitation de trouver le nombre suffisant de candidats afin de boucler votre liste. D’ailleurs, à Pulnoy, mis à part les élections municipales, les partisans de gauche se font discrets  Il est dommage d’entamer un dialogue avec la population seulement à cette occasion. M. DEVITERNE, je salue votre détermination et votre engagement dans la vie politique pulnéenne. Vous aviez de bons atouts en main, de bonnes idées, malgré votre antipathie pour le golf, mais la politique actuelle de la France risque de ne pas jouer pas en votre faveur en cette année 2014.

Vous trouvez anormal que soit prévu un second golf, ah, ces fameux golfs, à vous lire dans vos précédents tracts, même les anciens de votre précédente campagne, la golf devient votre cheval de bataille et vous axez votre actuelle campagne sur ce sujet en proposant  la construction d’infrastructures communautaires sportives telle que piscine, patinoire, salle des sports. A combien estimez-vous la construction d’une piscine ainsi que son fonctionnement annuel ? On nage en plein délire, si je puis m’exprimer ainsi.

Votre tract est très bien agencé, M DEVITERNE, seul petite remarque, vous vous tenez à droite, peut-être le signe annonciateur d’une défaite probable. Et ce ne sont pas les sondages qui le disent, comme par exemple celui concernant la victoire probable de Mathieu KLEIN à Nancy, contre Laurent HENARD. Un sondage bien trompeur à mon avis. Enfin un petit bémol, quant à la qualité de luxe de votre tract sur papier glacé non recyclé. Ce sont de petites choses comme ça, pourtant insignifiantes au demeurant qui pourraient nous laisser perplexes sur la politique que vous mèneriez à Pulnoy dans l’éventualité de votre victoire aux élections municipales du 23 mars 2014. 

rose fanée

 

Un changement annoncé…

Après la gauche, un joli tract sans connotation politique nous est apparu dans nos boîtes aux lettres. Ainsi, nous connaissons l’identité de notre prochaine candidate aux élections municipales de 2014 : Michelle PICCOLI, figure incontournable du paysage pulnéen qui plus est, soutenue par notre actuel maire Gérard ROYER. Pas de grand discours dans ce tract mais une volonté de poursuivre les actions menées par son prédécesseur. Certains pourraient se dire que finalement, un noyau quasi familial s’est instauré au sein du conseil municipal. Bel exemple de solidarité qui n’en doutons pas pourrait nuire à la liste de gauche qui d’ailleurs, ne l’oublions pas recherche toujours des candidats. Nous retiendrons cette phrase de Michelle PICCOLI « Et faire en sorte qu’à Pulnoy, il fasse toujours bon vivre ». Beau slogan qui nous rappelle la liste qui fut menée par Gérard Royer « Vivre à Pulnoy » et qui lui valut 30 ans de mandat. Bel exemple de continuité.

michellepiccoli

Peut-être est-ce là le changement tant annoncé ???

Précisions sur les commentaires

Ce blog se veut avant tout un blog informatif. Les articles sont rédigés par différentes personnes de tendances politiques différentes. Les commentaires sont systématiquement censurés s’ils sont nominatifs qui plus est diffamants et sans réel intérêt.

Résultat du sondage

Préférez-vous le marché de Seichamps ou celui de Pulnoy ?

61 % pour le marché de Pulnoy

22 % pour le marché de Seichamps

17 % sans opinion

Merci à tous les votants.

Le réveil des élus d’opposition de gauche

Deux mini-tracts, un intitulé oui au second golf et l’autre ne pas croire au changement parce qu’un autre Pulnoy n’est pas possible, ne rêvons pas, j’ai commis une inversion, mais cela changera-t-il quelque chose ?

Enfin l’opposition de gauche s’est manifestée à Pulnoy, on y croyait plus au travers de 2 mini-tracts, dont un à ne pas jeter sur la voie publique, et un autre sans indication de sa destination finale. Vert comme les écolos et rouge comme les socialos. Un beau papier non recyclé avec une encre de qualité. Bonjour le recyclage.

Un projet pour Pulnoy construit autour de 7 grands axes, pas 6 ni 8, comme les 7 merveilles du monde ? Non, cela serait trop beau, ce sont simplement 7 verbes : impulser, faire, enrichir, réussir, favoriser, développer et rester, c’est important de rester mais c’est dur à supporter une gauche qui s’enlise.

Croire au changement, beau slogan mais on y croit plus.

Oui à une zone de loisirs pour tous à l’Est du Grand Nancy (pour ceux qui ne sauraient pas que nous sommes à l’Est). Création d’une zone multi-activités avec jeux, sports, baignades, promenades,…). Vous ne pensez pas qu’il existe d’autres sujets plus importants que les loisirs ?

Et c’est reparti pour le golf  avec ce slogan « Non à la création d’un 2e golf à Pulnoy » avec des arguments qui ne tiennent absolument pas la route. Un complexe hôtelier de luxe 3 étoiles. Cela n’a rien d’extraordinaire, ne me dites pas que vous ne fréquentez que des hôtels à bas prix. Quand au golf, votre première préoccupation, pensez-vous que c’est un sport qui est hors de prix ? Dans ce cas parlons d’autres sports onéreux comme le tennis, l’équitation,… Vous dites que plus de 180 personnes ont signé une pétition contre le second golf. Il est facile de gonfler les chiffres mais admettons. Bien, mais combien sont de Pulnoy ?

Selon vous, il manquerait une piscine dans l’Est de l’agglomération  et elle serait la bienvenue à Pulnoy. Ce sujet a déjà été discuté et voilà qu’il ressurgit. Il serait intéressant de connaître le montant d’une telle entreprise. Bien trop chère, et totalement irréalisable à moins que chaque Pulnéen se cotise. Refuser un second golf pour une piscine, merci la gauche de vos idées farfelues qui pourraient réduire vos chances d’accéder au trône tant convoité.

Car ne nous leurrons pas, au vu de politique actuellement menée sur le territoire français, il semblerait que la gauche n’ait plus le vent en poupe. Ce qui bien sûr se répercutera sur les municipales de 2014.

Alors, bon courage.

Hommage

Mère Nature nous a donné la vie. Mais un jour, elle la reprend. Ainsi le cycle est sans fin et sans retour. Un espace idyllique, la vie se construit et s’achève pour l’être aimé qui a choisi de vivre dans l’éternité. Soyons forts face à l’adversité et rendons lui un dernier hommage.

Hommage dans Les nouvelles du jour pulnoy1

Quelques fleurs….

29 ans de marché, ça se fête

Après 29 ans de bons et loyaux services, le marché de Pulnoy retrouverait-il une seconde jeunesse. On le disait fini mais tel le phénix, il renaît de ses cendres. Pour cet anniversaire, le comité d’animation a mis le paquet. Château gonflable pour les enfants, animation avec de nombreux lots à gagner, promotions, dégustation de produits, exposition de voitures anciennes, accordéoniste arpentant le marché au son de son instrument, rien ne manquait. Le marché de Pulnoy se créée ainsi une nouvelle identité, proche du marché des temps passés.

Il est vrai que le marché de Seichamps pourrait faire de l’ombre au marché de Pulnoy et inversement si celui-ci continue sur sa lancée. Mais une question se pose : il a été dit que la guerre des marchés aura bien lieu, mais qui va durer dans le temps ? Car 29 ans ça compte…

Etant donné que le M. Royer doit quitter ses fonctions de maire au profit de Mme P., étant donné que le groupe socialiste de Pulnoy n’a pas pris position sur la continuité du marché, on pourrait supposer que si la gauche est élue à Pulnoy au prochaines élections municipales, le marché de Pulnoy verra sa disparition au profit du marché de Seichamps. Et inversement si la droite repasse à Seichamps, mais tout cela n’est que supposition donc attendons les prochaines élections municipales.

Aux dernières nouvelles, le  marché continuerait sur sa lancée, de nombreux commerçants ayant rejoint le marché de Pulnoy. En fait, son départ annoncé n’était que prétexte à son retour et quel retour !!!

29 ans de marché, ça se fête dans Les nouvelles du jour p9220157

Belle affluence pour ce 29e anniversaire

Pulnoy bouge….

Merci à tous les internautes qui visitent notre blog. Cap des 5100 visiteurs atteint, preuve de l’intérêt suscité par notre blog ou simple curiosité. Cela devrait s’amplifier dans les prochains mois à venir car Pulnoy bouge et nous serons présents pour vous informer des dernières actualités de notre ville.

Marché de Pulnoy – suite….

La municipalité de Pulnoy veut maintenir son marché coûte que coûte. Si cela est louable, et nous le respectons, certaines règles sont à revoir.

A plusieurs reprises nous ont été signalés des faits qui relèvent de la Santé Publique. Ainsi, nous ne pouvons passer sous silence l’étal d’une commerçante qui vend des poulets rôtis. Comment imaginer le nombre de clients devant cet étal impressionnant et qui sont satisfaits de leurs achats ? Alors que….

Actuellement des reportages passent en boucle sur certaines dérives alimentaires, surtout pendant ces périodes de vacances. Alors que reprocher à cette commerçante, au demeurant fort sympathique ? Broches paniers non nettoyées et grasses jonchant le sol et réutilisées pour certaines sans nettoyage préalable,  manipulation des poulets crus et jambonneaux sans gants, cuisses et poulets de la veille réchauffés, réfrigération des produits à revoir, normes d’hygiène non respectées, vitrine de présentation  non conforme à la législation en vigueur et sûrement plus, cela est inadmissible et pourrait  être signalé, si rien ne change, à la DGCCRF.

Marché de Pulnoy - suite.... dans Les nouvelles du jour marche41

Poulets rôtis en plein soleil….

(Les causes d’intoxication alimentaire sont la plupart du temps la salmonellose et une bactérie nommée Clostridium perfringens, associée en général à un mauvais contrôle des températures après la cuisson.)

L’hygiène :

A ce niveau, il faut respecter les règles de base de l’hygiène et de la propreté. La manipulation des viandes se fera toujours avec des gants à usage unique. Comme la rôtisserie se trouve devant la clientèle, la tenue et l’hygiène corporelles doivent être irréprochables. La vitrine de présentation faisant office d’étuve doit permettre de maintenir le produit à 63 °C comme l’indique la réglementation.

Mais ce n’est pas fini…

Est-il acceptable de disposer de containers poubelle entre deux commerçants ?  Pourquoi les disposer ensuite juste à côté de la cabine téléphonique, alors que plus loin sont réservés les containers à usage cartons ? Est-il agréable de téléphoner en humant les derniers relents de ce marché ?

marche1 dans Les nouvelles du jour

marche3

Vu l’état de containers, on imagine le reste…

Nous n’avons aucune animosité envers ce marché, tant qu’il respecte certaines règles d’hygiène alimentaire. Soit la municipalité ferme les yeux, ce que nous doutons, soit elle n’a  pas connaissance des faits incriminés face à ces dérives inacceptables et dans ce cas, elle doit prendre des mesures d’urgence.

 

123456

ouvrir les yeux |
soulrebel |
Pluri'Elles pour la parité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sexagénaire cherche emploi
| le contre pouvoir
| Le Monde et l'argent....